Collectage de paroles: Un outil de participation à la rencontre des habitants!

Lors du festival Enchante Tes Droits, un grand collectage de parole est organisé autour de la place de chacun dans sa famille dans le but d'organiser une conférence accessible à tous jeudi 10 décembre à Savenay. Ceci est en place dans le cadre d'actions parentalité soutenues par la CAF.

Pol, lors du collectage, sur le marché

Pour la première étape, un collectif de parents s'est reuni pour définir le mode d'interpellation des parents. Un collectage de parole a été décidé en s'appuyant sur un dessin provocateur.

Lea Drougard, animatrice s'est chargée de la conception de ce dessin.

Ensuite, il a été décidé de diffuser ce dessin dans 4 espaces:

-dans les cartables de enfants à la rentrée de novembre,

-au sein du coin parent à l'ALJ

-sous format numérique (newsletter, facebook),

-au sein du marché de Savenay.

Pour ce dernier espace, Pol (animateur jeunesse) et Florian (Service Civique) sont allés à la rencontre des habitants avec la Rosalie sur le marché.

Au total, 20 familles ont répondu à la question de la place de chacun et ces réflexions/expériences serviront l'intervenant de la prochaine conférence Parentalité pour rendre son intervention accessible!

Extrait de paroles d'habitants:

  • In fine ce sont les parents qui décident. « Pourquoi tu me dis non !? » « Parce que je t'aime et te protège ! »

  • A la maison c'est moi le boss...

  • Chez nous pas de règles, tout le monde exprime ses souhaits et ses attentes.

  • Nous prenons les décisions en commun.

  • Chez moi, qui commande ? Dans la famille les décisions sont prises en commun... après l'avis de chacun. J'ai trop d'exemple associatifs où les décisions sont unilatérales et ça créé une mauvaise ambiance. Ma philosophie : après pour mieux vivre ensemble il y a du pain sur la planche.

  • Les enfants c'est la joie dans la famille.

  • Ce n'est pas l'enfant qui commande mais il peut proposer.

  • Chez nous, à la maison, ce sont les parents qui commandent, nos filles âgées de 27 et 23 ans aujourd'hui nous disent merci.

  • T. (3 ans) : « A la maison, c'est moi qui décide. » G. (Assistante Maternelle, 55 ans) : « Chez moi, tu peux dire que tu n'es pas d'accord, émettre un avis, faire des propositions. En dernier lieu, c'est moi qui décide. Je peux être d'accord mais aussi pas d'accord. »

  • A la maison je suis le chef. Le jour où tu pourras payer le chariot de courses tu seras led chef dans ta maison. Je t'aime.

  • Chez nous, c'est la démocratie. On prend les décisions en famille et on suit la majorité.

  • Chez moi c'est moi la maman qui commande. On est là pour éduquer nos enfants et non le contraire.

  • Cela dépend de la situation. Les parents en 1er. L'enfant qui est l'intéressé. Une amende des transports. L'enfant qui est pris à tricher doit s'assumer.

  • Suivant la demande les parents réfléchissent et agissent. Et prennent la décision suivant l'âge de l'enfant.

Bienvenue
Actions récentes